Ma pharmacie Dynaphar

Recherchez votre pharmacie (Nom, Pharmacien, Ville, Code postal)

Newsletter

Inscrivez-vous

A intervalle régulier, Dynaphar vous fera parvenir des informations intéressantes. Voici un exemple de newsletter...

En savoir +

Magazines Dynaphar


 


 

MELANOMES - Le mélanome malin


[14-01-2013]

Les mélanomes malins sont des tumeurs cancéreuses agressives se développant à partir des Naevus mélanocytaire bénin, sa taille ne varie pas, il est symétrique et de contour régulier. Il ne doit pas vous effrayer. Les grains de beauté font partie des naevusmélanocytes. Ce sont les cellules de la peau produisant la mélanine, le pigment qui assure le bronzage. Ils peuvent se développer sur la peau saine ou plus rarement (20 à 25%) à partir d'un naevus préexistant.

Le mélanome est le cancer dont la fréquence augmente le plus dans le monde actuellement.
En Belgique, on découvre plus de 700 cas de mélanome par an. Ce cancer sera mortel dans 20 à 25 % des cas.
Ce mélanome malin est exceptionnel chez l'enfant et rare avant 20 ans, ensuite il peut apparaître à tous les âges.
Il est donc important de prévenir, de dépister et de diagnostiquer précocement ce cancer dont l'évolution peut être très rapide. Il se dissémine facilement via le système lymphatique ou le sang vers d'autres organes.

Quels sont les facteurs de risque?


C'est l'exposition aux ultra-violets (UV) qui est la seule cause actuellement reconnue. Cela concerne donc l'exposition solaire mais aussi les bancs solaires. Le risque est plus élevé dans les pays à fort ensoleillement.
Certains facteurs vont également augmenter le risque d'apparition des mélanomes malins :

  • les expositions prolongées au soleil avant l'âge de dix ans
  • les brûlures solaires (coups de soleil) reçues dans l'enfance
  • les brûlures solaires très sévères chez l'adulte
  • l'hérédité ( si un frère, une soeur, un parent ou grand-parent a été victime d'un mélanome)
  • les phototypes clairs, c'est à dire les personnes qui ne bronzent pas ou difficilement avec des cheveux roux ou blonds.
  • la présence de nombreux naevus (50 ou plus) d'un diamètre supérieur à 2 mm sur le corps (risque multiplié par 4 ou 5).
  • Les naevus atypiques, donc d'aspect ou de forme différent du naevus classique.(diamètre plus important, contour irrégulier, pigmentation irrégulière)
  • les naevus congénitaux, ceux qui sont présents à la naissance.
  • les expositions solaires intermittentes, peu de soleil pendant l'année et beaucoup d'exposition pendant les congés

Le dépistage et le diagnostic


Il faut donc surveiller les naevus existants ainsi que les taches pigmentaires qui se développent sur la peau saine. Une détection précoce est primordiale car elle conditionne les chances de guérison. Certains critères devraient vous alerter :

  • une forme asymétriquedermatoscope
  • des bords irréguliers
  • une couleur non homogène
  • un diamètre important
  • une extension de la surface touchée


d'autres signes peuvent être présents comme :

  • l'apparition d'une surélévation dans la zone pigmentée
  • la disparition des lignes de la peau
  • une desquamation (peau qui s'enlève)
  • l'apparition d'un bord inflammatoire au bord de la tache.
  • la formation de croûtes
  • un saignement
  • un ramollissement et une fragilisation de la zone pigmentée


En cas de lésion suspecte, il est donc urgent de contacter un dermatologue pour établir le diagnostic.
Il pourra utiliser un petit instrument ressemblant à celui utilisé pour regarder dans l'oreille : le dermatoscope. Il permet de détecter 90% des mélanomes malins mais le diagnostic définitif se fera en analysant les tissus retirés chirurgicalement.

Nous vous montrons ci-dessous et à titre d'exemple quelques mélanomes malins 

 mélanome plat de contour et coloration irréguliers  mélanome de Dubreuilh apparaissant sur le visage au delà de 50 ans

mélanome à extension superficiellemélanome nodulaire

Le traitement du mélanome malin


L'ablation chirurgicale de la tumeur se fera le plus précocement possible.

L'épaisseur des tissus enlevés sera fonction de l'épaisseur de la tumeur.
En fonction du stade où est pris la tumeur, on effectuera un curage lymphatique voire une chimiothérapie ou une ablation chirurgicale en cas de métastases.

 

Pronostic de la maladie


Le pourcentage de survie à ce cancer est directement proportionnel à l'épaisseur de la tumeur quand elle est retirée. De petites tumeurs d'une profondeur inférieure à 3/4 de millimètre seront guéries dans 96% des cas. Ne laissez donc pas le temps à la tumeur de grandir !

Retenez deux choses importantes de ce que vous avez lu :

  1. ne vous exposez pas trop aux rayons solaires et protégez-vous efficacement.
  2. montrez immédiatement toute tache pigmentaire suspecte au dermatologue

Un site développé par Easy-ConceptUn site développé par easy-Concept login