Ma pharmacie Dynaphar

Recherchez votre pharmacie (Nom, Pharmacien, Ville, Code postal)

Newsletter

Inscrivez-vous

A intervalle régulier, Dynaphar vous fera parvenir des informations intéressantes. Voici un exemple de newsletter...

En savoir +

Magazines Dynaphar


 


 

MALADIES - Grippe, les huiles essentielles à l’aide


[30-01-2013]

Epidémie de grippe :

les huiles essentielles à l’aide


(AUTEUR : mon aromatherapie Pranarom)



La grippe, moins menaçante avec les huiles essentielles !
L’année nouvelle commence sous le signe de la grippe, avec une épidémie déclarée en France depuis la période des fêtes.
En effet, peu avant la Saint Sylvestre, la France métropolitaine a connu deux semaines consécutives de dépassement du seuil épidémique de grippe (fixé à 176 cas de syndrome grippal en consultation pour 100 000 habitants). L’épidémie a donc été confirmée dans l’hexagone, et on évoque de très nombreux cas déclarés, touchant autant les hommes que les femmes et toutes les catégories d’âge.
En Belgique, la situation est semblable et les professionnels annoncent une arrivée de l’épidémie dans les jours prochains.
Profitons-en pour rappeler que l’aromathérapie scientifique a beaucoup a offrir pour lutter efficacement contre la grippe, comme on le découvre dans les ouvrages de Dominique Baudoux, pharmacien et aromatologue.
Découvrons dans cet article quelques clés du traitement de la grippe avec les huiles essentielles.
De bien piètres armes contre la grippe

Des traitements symptomatiques limités
La lutte thérapeutique contre les virus n’est pas une mince affaire pour la médecine allopathique.
Certes, les vaccins existent et sont des moyens efficaces de prévention. Mais en cas d’affection déclarée, la chimie de synthèse a peu à offrir : du paracétamol pour faire tomber la fièvre (alors que la fièvre est là pour signaler la présence du virus et gérer l’infection), des anti-douleurs parfois plus puissants, de l’acide ascorbique (la vitamine C est la star des parapharmacies en hiver), et de bons conseils de base comme une hydratation suffisante et une alimentation équilibrée et vitaminée.
La médecine naturelle à la rescousse

Propolis et huiles essentielles, un duo gagnant !
La naturopathie et les pratiques générales de santé naturelle offrent une gamme de solutions plus large qui vient bien à point aux initiés. En homéopathie, Oscillococcinum est devenu un incontournable auprès du grand public. L’oligothérapie conseille le cuivre avec succès. La phytothérapie allie le pouvoir de l’échinacea sur l’immunité à la vitamine C contenue dans l’acérola.
Et on ne vous parle pas des bienfaits de la propolis en apithérapie sur nos défenses naturelles. On retrouve d’ailleurs cette fameuse propolis dans la récente gamme Aromaforce, dont il est question plus loin.
Des remèdes de grand -mère ? Pour certains peut-être, mais une efficacité et une innocuité qui satisfont les patients, et ce d’autant plus si ces méthodes sont associées à la puissance des huiles essentielles.
L’aromathérapie fait figure d’exception dans le champ des thérapies naturelles. Ses composés actifs agissent pour la plupart selon la même logique que les solutions allopathiques, c’est à dire directement sur l’agent pathogène mais également sur les symptômes de l’affection. Facile à comprendre pour les plus sceptiques.
Mieux encore, chaque huile essentielle représente en elle-même une large palette de molécules aromatiques, qui s’allient dans des synergies actives. Une efficacité redoutable selon les experts, même en cas d’affection virale !
Quelles huiles essentielles en cas d’affection virale ?

Plusieurs huiles essentielles réputées antivirales existent
En aromathérapie scientifique, on attribue un pouvoir anti-viral aux huiles essentielles dont la composition biochimique allie la présence d’alcool terpénique (linalol, thujanol…) à celle d’oxyde (comme le 1,8 cinéole).
Parallèlement, les huiles essentielles riches en alcools terpéniques sont depuis toujours réputées de grandes anti-infectieuses à large spectre. Elles stimuleraient également les défenses naturelles de l’individu. Ces huiles complètent donc idéalement les synergies en cas d’affection virale.


Un site développé par Easy-ConceptUn site développé par easy-Concept login