Ma pharmacie Dynaphar

Recherchez votre pharmacie (Nom, Pharmacien, Ville, Code postal)

Newsletter

Inscrivez-vous

A intervalle régulier, Dynaphar vous fera parvenir des informations intéressantes. Voici un exemple de newsletter...

En savoir +

Magazines Dynaphar


 


 

GROSSESSE - Que faire en cas de grossesse sous contraception ?


[16-12-2012]

Aucune méthode contraceptive n'est efficace à 100%, comme le montre bien le tableau ci-contre.

Les échecs de la contraception orale sont souvent dus à un défaut de prise régulière. Ainsi, certaines statistiques indiquent que 2,6 pilules restent en moyenne non utilisées dans chaque plaquette.


Mais que se passe-t-il en cas d'échec de la contraception?

Il faut d'abord savoir que quel que soit le moyen contraceptif employé (pilule oestroprogestative ou progestative seule, stérilet, implant), aucun n'augmentera le risque de malformation congénitale ou d'anomalie génétique.
Si vous êtes par exemple sous pilule, vous pourrez après le diagnostic de grossesse établi, choisir une des deux solutions suivante. Soit arrêter la prise de la pilule et la grossesse se poursuivra normalement, soit décider de faire pratiquer une interruption volontaire de grossesse.

La prise prolongée de la pilule oestroprogestative pendant une grossesse non décelée peut-elle féminisé un fœtus masculin?

Cette possibilité est théoriquement possible mais n'a jamais été remarquée. De plus, cet effet cesse à l'arrêt du contraceptif.
La découverte d’une grossesse sous oestroprogestatifs n’en justifie donc pas l’interruption si la poursuite de cette grossesse est souhaitée.

Que se passe-t-il en cas de grossesse en présence d'un stérilet?

Si les fils du stérilet sont accessibles, il faut le retirer. On peut alors envisager une interruption volontaire de grossesse. Le retour à la fertilité après ablation du stérilet est rapide.
Si le stérilet ne peut être enlevé, il y aura un avortement spontané dans 50 à 60% des cas.
S'il n'y a pas de fausse couche, l'embryon continuera sa croissance. La grossesse évolue alors généralement sans problèmes et on récupère le stérilet après l'accouchement. Il faudra uniquement vérifier par échographie que le stérilet de par sa localisation n'entrave pas le développement d'une partie du fœtus.

Un site développé par Easy-ConceptUn site développé par easy-Concept login