Ma pharmacie Dynaphar

Recherchez votre pharmacie (Nom, Pharmacien, Ville, Code postal)

Newsletter

Inscrivez-vous

A intervalle régulier, Dynaphar vous fera parvenir des informations intéressantes. Voici un exemple de newsletter...

En savoir +

Magazines Dynaphar


 


 

CHAMPIGNONS VENENEUX EN BELGIQUE - Cortinaire pourpre


[11-03-2013]

Cortinarius phoeniceus (Bull.) Maire Cortinaire pourpre

Synonymes : Dermocybe phoenicea (Bull.) Moser

Nom français : Cortinaire pourpre
Nom néerlandais : Bloedplaatgordijnzwam
Nom allemand : Rotgenatterter Hautkopf


Le Cortinaire pourpre est représentatif d'un groupe diversifié de Cortinarius de coloration rouge, pourpre, orangée, jaune, cannelle, bai..., dont la distinction n'est souvent pas facile, même pour le spécialiste.

Habitat et époque d'apparition

Le Cortinaire pourpre est peu commun, croissant en automne, souvent en petite quantité, dans les bois de feuillus et de résineux.

Confusions possiblesCortinaire pourpre

Certains Cortinaires sont extrêmement dangereux. C'est le cas en particulier du Cortinaire des montagnes, Cortinarius orellanus Fr., et du Cortinaire élégant, C. speciosissimus Kilhner et Romagn., heureusement très rares dans les plaines et collines de l'Europe occidentale. Ce sont en effet des espèces responsables d'un empoisonnement d'un type nommé orellanien, fréquemment mortel;

Empoisonnement

Les symptômes de cette intoxication rappellent le syndrome phalloïdien, notamment par la durée très longue de l'incubation; on a signalé en effet des troubles apparaissant plus de deux semaines après la consommation de ces champignons. A côté de troubles gastro-intestinaux, neurologiques ou hépatiques assez inconstants, cet empoisonnement se caractérise surtout par une néphrite grave, qui, si la mort est évitée, demande 2 ou 3 mois pour obtenir une guérison et laisse éventuellement d'importantes séquelles.

Les données relatives aux autres Cortinaires évoqués ci-avant, entre autres aux espèces classées parfois dans un genre séparé, Dermocybe (Fr.) Wimsche, dont le type est le Cortinaire cannelle, Cortinarius cinnamomeus (L. : Fr.) Fr., sont plus sporadiques et moins alarmantes. Néanmoins des expérimentations réalisées sur des animaux montrent souvent une toxicité importante; des auteurs pensent même que certains de ces champignons pourraient aussi être mortels. La prudence est donc de rigueur.

Un site développé par Easy-ConceptUn site développé par easy-Concept login