LYME - La maladie de Lyme

Il est nécessaire d'être prudent que ce soit dans les jardins, les parcs, les forêts ou dans les dunes. Dans les endroits les plus recherchés, là où nous aimons passer notre temps libre ou nos vacances, se cachent toutes sortes de parasites qui ne sont pas particulièrement nos amis. La tique est l'un d'entre eux ! La période de reproduction est fortement dépendante des conditions météorologiques et elles sont certainement présentes d’avril à septembre. Souvent sans le remarquer, nous sommes mordus par une tique et certaines tiques sont porteuses de bactéries qui peuvent provoquer des infections dont la maladie de Lyme.

Qu’est ce qu’une tique?


Une tique est un petit arthropode (arachnide), parasite noir qui, pour se nourrir, transperce la peau de son hôte et lui suce le sang. En Europe, seuls les tiques dures (Ixodes ricinus) présentes dans les bois ou sur les animaux (chiens, chats ou autres), peuvent transmettre des maladies aux humains.

Qui peut contracter la maladie de Lyme?


Quiconque ayant été mordu par une tique peut théoriquement attraper la maladie de Lyme. Il est possible d'être infecté plusieurs fois. La maladie de Lyme n’est pas transmise de personne à personne ou de l'animal à l'homme.
Toutes les morsures de tique ne sont pas contagieuses, seulement 20% des tiques en Europe sont infectés. Une tique doit rester coller au moins 12 heures sur la peau pour qu’il y ait transfert de bactéries mais il n’y a pas toujours infection.


Que pouvez-vous faire pour prévenir la maladie de Lyme ?


- Si vous allez dans les bois, en particulier là où la végétation est dense, vous pouvez vous protéger avec des manches longues, des pantalons longs et des chaussures fermées.
Dans les forêts, par respect pour la nature, restez sur les sentiers et ne marchez pas sur les arbustes et les plantes, car il pourrait y avoir des tiques.

- Certains insectifuges (DEET, ...) peuvent vous protéger environ 4 heures. Répétez donc l’application lors de longues promenades et appliquez le produit sur toutes les parties du corps non couvertes.

- Après la marche, vérifiez que vous n’avez rien sur le corps.

Que devez-vous faire en cas de morsure de tique?


Ne paniquez pas : quelques mesures simples après une promenade de santé dans les bois peuvent déjà réduire de façon significative le risque d'infection comme supprimer toutes les tiques présentes sur la peau dès que possible car plus longtemps une tique reste sur la peau, plus le risque d'infection par des bactéries pathogènes est grand.

Tenez compte des différentes étapes

1. Pour enlever les tiques, certains produits tels que la vaseline, le vernis à ongles, l'alcool, l'éther sont déconseillés. Le risque d'infection augmente car la tique va libérer le substrat potentiellement pathogène et ne s’endormira pas !
2. Retirer la tique à l'aide d'une pince à épiler ou un tire-tique mais faites en sorte d'avoir la tête de la tique entre les pinces et pas uniquement le corps gorgé de sang.
3. Tirez doucement pour enlever toute la tique de la peau sans l'écraser. Le fait de prendre un bain chaud ou une douche chaude peut aider à retirer la tique plus facilement.
4. Bien vérifier la peau,
5. Désinfecter la plaie et les pincettes avec un désinfectant (alcool à 70 °, Hibidil, Diaseptyl ...) et bien se laver les mains.
6. Dans un journal noter la date de la morsure et l’endroit probable de l'infection.


Surveiller les signes cliniques tels que :

Le plus commun :
- 3 jours à 3 mois après la morsure : la formation d'une tache rouge, en forme d'anneau à l’endroit même de la morsure, des symptômes pseudo-grippaux (maux de tête, maux de gorge, fatigue, fièvre, ...), l'éruption circulaire typique sont les signes les plus visibles d'une maladie de Lyme naissante et sont une raison suffisante de consulter votre médecin de famille.

Les signes d’une maladie de Lyme plus envahissante sont les suivants :
- quelques semaines ou quelques mois après la morsure : douleur dans les bras ou les jambes, tête penchée causée par une paralysie musculaire, vision double, arythmies cardiaques, ...
- Des mois à quelques années après la morsure : douleur ou gonflement d'une ou plusieurs articulations, maladie chronique de la peau sur les bras et/ou les jambes, le syndrome de fatigue chronique (SFC), ....

Comment traiter ?

Un traitement par antibiotiques aura pour effet une guérison plus rapide et réduira les désagréments pour le patient ainsi que le risque de complications ultérieures. Il n'y a pas actuellement de vaccin pour la prévention de la maladie de Lyme.